UFC-Que Choisir d'Eure et Loir

Environnement, Transports

RN 154 – RN12 Les actions des derniers mois



A la fin de notre dernier article (voir n° 143- mars 2018) nous annoncions la création d’un collectif entre les associations et les élus des départements de l’Eure et de L’Eure-et-Loir, parmi les associations der l’Eure, l’UFC Que Choisir de ce département nous a rejoint. Deux actions ont été menées :

  1. Au rond point des anglais,

La manifestation du collectif interdépartemental s’est déroulée au rond-point des anglais sur la RN 12 dans le département de l’Eure ou nous avons diffusé près de 3000 tracts informant les usagers de cette possible privatisation de nos biens communs. Nous étions près d’une centaine au plus fort de la diffusion sur les 4 accès au rond Point des Anglais. De nombreux élus de l’Eure étaient là et quelques élus d’Eure-et-Loir. La présence de toutes et tous renforce notre légitimité à défendre nos biens communs.

La presse a bien couvert (Radio Intensité, France 3, L’Echo républicain, Paris Normandie),

– et un très bon reportage de nos Amis de l’ASCVEG (Association de Sauvegarde du Cadre de Vie et de L’Environnement de Garnay 28) sur : https://www.facebook.com/notes/ascveg/pas-question-de-payer-entre-evreux-et-nonancourt/1658850294152600/

  1. Rassemblement devant l’hôtel de l’agglomération d’Evreux Porte de Normandie

Le déploiement de notre banderole « Non à la privatisation des RN 154 et RN 12 » a permis d’engager des contacts avec les passants et grâce à la présence d’une conseillère départementale de l’Eure. Une délégation a été reçue par une vice-présidente de la communauté d’agglomération accompagnée du directeur technique « transports et mobilité ». Nous y avons commenté la lettre destinée au président de la communauté d’agglomération M. Guy Lefrand.

Deux associations de notre département sont venues renforcer la Fédération Environnement Eure-et-Loir : « Saint Prest Environnement » dont le site Internet est une grande source d’information sur l’opposition au projet et « Jouons Collectif A 154 » qui regroupe essentiellement les maires et conseillers municipaux opposés au projet.

Les Actions depuis la Déclaration d’Utilité Publique (DUP) pour la réalisation de l’autoroute entre Nonancourt et Allaines.

Le 4 juillet, sans surprise, est parue la DUP, elle n’entame pas la détermination à combattre ce projet.

  1. Ainsi le 12 juillet nous avons une nouvelle fois rencontré le président de la région François Bonneau. Au delà du fait que nous n’attendions rien de cette rencontre nous voulions lui dire notre colère contre la décision de DUP en lui montrant que c’était la visite des élus auprès de Cuvillier qui avait fait tout REbasculer alors que le projet autoroutier n’était plus considéré comme une priorité en 2013 à l’exception de St Rémy sur Avre. Deux maires faisaient parti de la délégation.

  1. Manifestation lors du passage du Tour de France. Un groupe s’était posté dans un virage peu après le départ de Dreux, où nous souhaitions installer notre banderole à la vue de tous ! Il en a été décidé autrement lors du passage de la gendarmerie. Ordre Préfectoral, « ou vous l’enlevez ou nous la ferons enlever et nous la confisquerons ! les manifestants ont dû se rabattre derrière les glissières pour ne pas être vus de la route, réservée au seul tour de France. Les banderoles ont été levées au moment du passage des motos et des coureurs.

Rédaction et dépôt du mémoire pour attaquer la DUP

Le mois d’août a été consacré à la rédaction du mémoire en recours déposé le 4 septembre conjointement par la Fédération Environnement Eure-et-Loir et la commune de Champhol. Le mémoire a été rédigé par le cabinet Huglo – Lepage. Nous attendons la décision du Conseil d’État.

Merci à tous ceux qui ont renvoyé l’encart « AUTOROUTE … L’IMPASSE CLIMATIQUE.

Gérard Breteaux – octobre 2018